Le trophée des Alpes

dimanche 17 juillet 2011
par  Frédéric Dewez
popularité : 56%

Le trophée des Alpes élevé en l’honneur de l’empereur romain Auguste au point haut de la voie romaine nommée la via Aurelia
célébre la victoire définitive sur quarante-quatre tribus turbulentes
qui entravaient autrefois les multiples passages alpins. Plus qu’une
attaque pour accaparer des marchandises, ces peuples turbulents
imposaient alors à ceux qui empruntaient leurs cols un contrôle des
relations commerciales et des mouvements militaires inacceptables pour
la cité impériale qu’était Rome. Mentionnant d’autres peuples rhètes et alpins, il relate en particulier indirectement la soumission de -23 à -13 des derniers peuples celto-ligures indépendants qui peuplent la région entre Menton et Vintimille.
Ici la soumission a permis la continuation de la voie aurélienne et les
vaincus bénéficiant de la clémence impériale ont reçu en -10 la cité des Alpes maritimes, dont la capitale construite en face de Nikaia est Cemenelum, aujourd’hui Cimiez un simple quartier de Nice.

Ce monument atrophié en hauteur sur ordre de Louis XIV est situé sur la commune de La Turbie (Alpes-Maritimes), surplombant la principauté de Monaco.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trophée des Alpes de Wikipédia en français (auteurs)



Commentaires