Autun

vendredi 5 août 2011
par  Frédéric Dewez
popularité : 42%

C’est sous le règne de l’empereur romain Auguste (-27/14) qu’a été fondée la cité d’Autun : son nom antique, Augustodunum, signifie la forteresse d’Auguste. Auguste avait la volonté de créer une grande cité en Gaule qui montrerait la puissance romaine. Augustodunum fut donc doté de splendides monuments qui font aujourd’hui encore sa renommée.

La ville s’équipe rapidement :

  • une enceinte longue d’environ 6 km et enfermant une superficie de 200 ha, comportant de nombreuses tours. Elle était percée de quatre portes (dont deux subsistent) aux extrémités des deux rues principales qui se coupaient à angle droit (cardo maximus et decumanus maximus) ;
  • un théâtre romain pouvant contenir jusqu’à 20 000 personnes, le plus grand en capacité de la partie occidentale de l’Empire romain ;
  • un amphithéâtre aujourd’hui disparu, situé à côté du théâtre ;
  • les portes de Saint-André et d’Arroux qui constituaient deux des quatre entrées permettant de franchir les murailles de la cité ;
  • le temple dit « de Janus », à l’extérieur des remparts. Ce temple a été à tort attribué à la divinité romaine Janus, en vérité les archéologues ignorent quelle divinité était vénérée en ce lieu. On peut lire sur une plaque explicative près du temple de Janus :
« Au nord-ouest de la ville antique, sur la rive droite de l’Arroux, se développait un quartier dont le seul vestige visible, le temple dit « de Janus » souligne la vocation cultuelle. […] La forme particulière de ce temple, dit fanum est de tradition gauloise quoique sa technique de construction, datable du 1er siècle de notre ère soit romaine. Le nom de Janus lui a été associé à tort au XVIe siècle par l’historien Pierre de Saint-Julien de Balleure qui interprètera ainsi le nom du secteur où il s’élève : La Genetoye. Ce terme désigne en fait un lieu où poussent des genêts. La divinité vénérée ici, reste totalement inconnue. […] » En 1976, à la suite de la grande sécheresse la prospection aérienne de René Goguey permit enfin au bout de 13 ans de mettre en évidence tout un ensemble dont un vaste théâtre à 150 mètres au Nord-Ouest du Temple de Janus dont les sondages de 1977, révélaient des murs courbes et rayonnants de la cavea édifiée sur les murs d’un important bâtiment antérieur. Son diamètre de 120 mètres dépassant le demi-cercle, il appartient à la série des théâtres gallo-romains associés à des Temples.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autun de Wikipédia en français (auteurs)



Commentaires